« Le but est de se rappeler qui l’on est, pour cela nous allons expérimenter ce que nous ne sommes pas. »

Qu’est-ce-que les Archives Akashiques ?

Depuis la Création, pour bon nombre d’entre nous, notre âme s’est incarnée à plusieurs reprises sur ce plan Terrestre, ainsi que sur d’autres plans Cosmiques.

L’âme est notre substance primordiale, l’essence spirituelle qui nous compose.

Au fil de ses incarnations, notre âme a ressenti, vécu, enregistré tout un tas de pensées, d’émotions, d’expériences …

Tout cela nous compose aujourd’hui dans notre vie actuelle, sous forme de mémoires.

Nous sommes de ce fait sur le plan de l’âme, la somme des expériences de nos incarnations antérieures associées à celle de notre incarnation actuelle.

Chacune des incarnations que notre âme a vécu est répertoriée et gardée précieusement dans un espace sacré que l’on nomme les Archives Akashiques, annales akashiques, espace akashique ou encore Akasha.

Ce terme Akasha provient du Sanskrit et signifie « substance primordiale ».

Autrement dit, la substance énergétique dont toute vie est constituée.

L’Akasha est relié au cinquième élément qui est l’éther.

Cet espace sacré, hors du temps, détient la mémoire de toutes les consciences humaines qui ont vécu sur Terre.

C’est un peu comme une sorte de conscience collective que l’on apparente souvent à la bibliothèque de l’univers.

Où chacun d’entre nous détient le « livre de vie » de son âme qui regroupe toutes les mémoires de notre âme depuis l’instant où elle a quitté la Source.

Les Archives Akashiques sont un espace sacré en dehors de toute religion ou dogme spirituel.

Que permet une lecture d’âme depuis ses Archives Akashiques, et quels sont ses bénéfices ?

Accéder à ses Archives Akashiques permet d’obtenir des informations sur le plan de conscience spirituelle à travers une énergie d’amour et de soin.

Les trois lignes du temps que nous connaissons sur Terre, à savoir passé / présent / futur, s’y retrouvent dans la même scène.

Nous pouvons accéder à des informations concernant des événements passés, les guérir ; mais également sur des scènes d’avenir qui sont des potentialités à créer ou non par l’âme.

D’où l’intervention de notre « libre arbitre » quant au futur que l’on choisit de créer quotidiennement.

Vouloir accéder à ses archives akashiques n’est pas une démarche quelconque, il s’agit d’une démarche de soin, de mieux-être vis-à-vis de soi-même ; de libération de l’âme à travers la compréhension et la conscience de qui nous sommes et de ce qui nous compose.

Il n’est aucunement question d’y accéder pour faire ce qu’on pourrait appeler du « tourisme spirituel ».

Consulter son « livre de vie » nous permet d’évoluer, de lever des blocages, de nous solutionner face à certaines difficultés que l’on revit incessamment, mais également d’avoir accès à des ressources, des conseils.

Lors de chaque lecture de ses archives akashiques, du karma est libéré et l’âme reçoit l’énergie d’amour universel, essentielle à la transmutation.